Comment éviter les arnaques à la location?

1 commentaire

 
Imaginez le tableau... Vous les attendiez ces vacances.
Vous vous imaginiez confortablement installés sur la terrasse de cette jolie maison corse louée via un site internet pour les vacances de juillet. Vous en rêviez de ces moments en famille entre plages nichées dans les criques, piscine et randonnées dans l'île de beauté.
Le jour tant attendu arrive enfin et vous voilà partis avec enfants, bagages, brassards, bouées et sac à dos. Même le petit chien est du voyage. 

800 kms de route et une nuit de traversée, pour enfin se poser et se délester de plusieurs mois passés au travail, et du stress d'un quotidien sous tension citadine.

Mais là, à l'adresse de la jolie villa, il n'y a..... rien! Un vague terrain, ou un terrain vague... avec vue mer, mais sans piscine, et sans maison. Vous voilà victime d'une arnaque à la location. Les vacances virent au cauchemar, avec enfants fatigués, hotels complets et ferrys surbookés.

Comment vous protéger de ces galères qu'on ne souhaite à personne et qui malheureusement arrivent à beaucoup?

Règle numero 1: Ne pas choisir n'importe quelle location sur n'importe quel site. 

Choisir un meublé de tourisme, c'est déjà limiter un peu ce risque. Sachez que les meublés de tourisme classés en étoiles sont des logements qui ont été visités par des organismes officiels accrédités par la Cofrac, et qui respectent des normes de confort fixées par Atout- France, en adéquation avec les standards internationaux.
Les logements labélisés sont également visités mais leurs classements en épis, clés, cheminées, fleurs, soleil ou flocons correspondent à des critères que ces labels privés ont fixés, et qui varient selon les organismes.

Encore faut-il choisir ces logements sur les bons sites. Il est en effet très facile de s'octroyer des étoiles que l'on ne possède pas sur des sites qui ne procèdent à aucun contrôle.
Meublés-classés.com controle l'identité de tous ses annonceurs. Soit par des recherches sur le net, soit par la demande d'envoi de la décision de classement si les recherches ne débouchent sur rien de probant.
Si vous avez un doute sur la véracité d'un classement, sachez que le propriétaire doit être en mesure de fournir cette attestation. Elle doit d'ailleurs être présente dans sa location.

Règle numero 2: Méfiez-vous des offres trop alléchantes.

Qu'on se le dise, un 4 ou 5 étoiles en Corse à 400 euros la semaine de juillet, il y a anguille sous roche.
Les locations étoilées offrent un niveau de confort proportionnel au nombre d'étoiles. Les 5 étoiles correspondent à la catégorie luxe. Ne soyez pas trop naïfs. En cas de prix bas, ce qui peut quand même arriver, procédez à des contrôles supplémentaires.

Règle numero 3: N'oubliez pas que google est votre ami.

Un propriétaire de meublé de tourisme est un propriétaire officiel qui déclare les revenus de son logement, et qui n'y élit pas domicile. Inutile de vous dire que son objectif est d'être visible sur le net afin de remplir son planning. Très souvent, il diffuse donc son annonce sur différents sites.
Multipliez les recherches. Avec le nom du propriétaire, le numéro de téléphone, le nom de la location, et même avec les photos. Faites un clic droit sur les photos présentées, ou une recherche par image.... Si vous trouvez des annonces discordantes, les mêmes photos, mais pas le même nom, qui parfois ne dévie que d'une lettre, ou une adresse presque similaire....Attention, Arnaque!
Téléphonez, et si vous n'avez qu'un portable, demandez à avoir un numéro de fixe. Un loueur de meublé de tourisme ne sera pas avare de renseignements.
Si vous sentez votre interlocuteur fuyant, repondant à peine à vos questions, passez votre chemin.

Règle numéro 4: Préférez l'envoi des arrhes par courrier

A l'heure d'internet, tout peut se faire de manière dématérialisée. L'envoi et le retour du contrat en pdf, le virement pour le versement des arrhes, ou l'utilisation de Paypal. C'est pratique et rapide. Néanmoins, le retour du contrat à l'ancienne, par la poste, et le paiement des arrhes ou de l'accompte en chèque reste une sécurité pour les vacanciers. 
Vous avez ainsi une adresse ( qui peut s'ouvrir à de nouveaux contrôles), et un compte bancaire français où le chèque a été déposé.
Il faut bannir les versements via Western Union sur des comptes à l'étranger. Arnaque assurée!

Et si vous partez à l'étranger, comment vous protéger?

C'est là qu'intervient l'utilité des plateformes de locations avec paiements via des sites type Airbnb, ou autres. L'avantage de ces plateformes est que le propriétaire n'est payé que 24H après l'arrivée du vacanciers dans les lieux. Les risques d'arnaques sont donc limitées. Mais il faut savoir que ces sites prennent une commission aux vacanciers de 15% à 20%, sans toujours vous le dire clairement. 
Ne vous fiez pas aux sites qui assurent ne préléver aucun frais aux vacanciers, comme ceux du groupe homeaways... ils les prélèvent en totalité aux propriétaires qui pour beaucoup les reportent sur le prix de la location...
Donc, oui pour un séjour dans un pays étranger et inconnu.
Pour un séjour en France quand on est français ou francophone, il est dommage de payer ces commissions élévées alors que les moyens de contrôles existent. 
Il y a les sites qui effectuent des vérifications: meublés-classés.com, les offices de tourisme, les locations labélisées ou votre vigilance accrue....


Les histoires vécues et les astuces ont leurs places dans les commentaires.... A vos claviers!

 


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Jane dit :
    11/11/2015 à 3h 50min

    Cette histoire pourrait être la mienne. Location en Corse trouvée sur le LBC à un prix abordable comparé aux tarifs pratiqués en plein mois d'août. Tellement abordable que je me suis mise à chercher la petite bête. L'adresse était référencée sur map, bien...le nom du proprietaire connu sur la commune...mais pas le prénom. Lien indiqué sur l'annonce qui ouvre vers un site internet très pauvre, composé essentiellement de photos, avec très peu de texte. Bizarre. Je contacte par téléphone le propriétaire prétextant deux-trois questions...il me répond à peine, par des oui ou des non. Bon, c'est peut-être une particularité des corses... Mais le doute s'est installé dans mon esprit. Je fouille sur le net, fais une recherche par photo, et là! Bingo! La même maison, 4 fois plus chère!!!...j'appelle très vite la vraie propriétaire pour lui expliquer mon histoire. Je n'étais pas la première à le faire. Cette pauvre dame etait catastrophée, appréhendait l'été et l'arrivée des vacanciers qui s'étaient fait arnaquer. De plus, elle a eu un mal fou à faire retirer l'annonce frauduleuse du site en question.